Mondaine


Petit essai d’asocialité






C’est un vœu pieux
Une chimère
Je m'obstine pourtant
Revenant inlassablement
Contre tout espoir de progrès
À la question numéro Un
Comment atteindre la ligne bleue des Vôtres ?


Pour m’adapter enfin
Aux charmes des vraies conversations
Le bon ton, je cherche à l'adopter
C’est un effort vain
Ce n’est pas pour moi les salons
Le bruit feutré des alliances
Les ablutions dans les syllabes
Dessein dansant des soirées encerclées
De coïncidences à l'envers
Toutes entières attribuées déjà

Je me plie
Je souris, je souris
Aux effets des formes convenues
Et toujours, le lendemain
Je reviens à ma place, celle que j’occupe enfin en m'en allant
Nulle part, mais suffisamment.